Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le marais, la réglementation de la navigation s'affiche

vendredi 20.04.2012, 05:02 - La Voix du Nord

 À Clairmarais, à l'intersection du canal à grand gabarit, un panneau installé mercredi rappelle le sens de priorité. 
À Clairmarais, à l'intersection du canal à grand gabarit, un panneau installé mercredi rappelle le sens de priorité.  

La navigation répond à un code. Pour le rappeler, le parc naturel affiche ...

 

la réglementation qui s'applique dans le marais.

Limitation de vitesse (6 km/h pour la plupart des cours d'eau), appel à la vigilance aux intersections avec le canal au grand gabarit... Avant la reprise de la saison des plaisanciers, quarante panneaux de signalisation ont été positionnés « aux points stratégiques ». « Nous avons 700 km de cours d'eau, 170 km sont navigables. C'est un territoire d'exception, cela trouve sa justification », rappelle Bertrand Petit, président du groupe de travail marais.

« Il y avait une attente, commente Francky Terlutte, garde champêtre qui assure la police dans le marais. La vitesse engendre divers problèmes : de sécurité, avec à la belle période, des hors-bord qui circulent à côté de barques d'érosion des berges et des atteintes à la faune sauvage, avec les risques de submersion de nids. » Quatre « zones test » seront mises en place pour permettre aux bateaux de contrôler leur vitesse. Le principe : deux repères distants de 25 m doivent être parcourus en 15 secondes minimum pour respecter la limitation à 6 km/h. La police du marais disposera de plus du cinémomètre de Saint-Omer.

Sur les quais d'embarquement publics, l'affichage rappelle aux usagers l'interdiction de se baigner, de naviguer à bord d'engins gonflables de plage, de pratiquer le ski nautique ou de cueillir des plantes.

Quatre mille plaquettes reprenant ce code de bonne conduite ont été éditées, disponibles dans les mairies, les offices de tourisme, chez les loueurs de bateaux.

« Il y aura une phase préventive, où en parallèle, on se fera le relais du dépliant, avant d'éventuelles verbalisations », précise le garde du marais. Selon le règlement particulier de police en vigueur dans le marais, précise le garde champêtre, « ces infractions de 5e classe peuvent être punies jusqu'à 1 500 E d'amende ».

D'autres panneaux devraient suivre dans les prochains mois, destinés aux touristes, décrivant « la spécificité des communes du marais ». • M. J.

L'opération d'un budget de 16 000 E a été subventionnée par le Contrat de pays État-Région, la Fondation de France et le parc.

Partager cet article

Repost 0