Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous vous relatons ici les incidents survenus les 7 et 8 mars derniers, sur la commune de Mirefleurs (63 730) où officie notre collègue (membre du syndicat), David PEGEAUD, garde Champêtre Chef.

Alors que celui-ci se trouvait à son domicile, en repos, il s’est fait menacer et insulter par un individu, connu des services de police et résidant à Mirefleurs. Nous notons ici que pour des raisons de service, le véhicule sérigraphié de notre collègue est stationné sur sa propriété.

Cet évènement inqualifiable, suscite une forte inquiétude de sa famille notamment auprès de  ses jeunes enfants.

Le lendemain matin, à 07h00 partant en mission de surveillance du ban communal, David PEGEAUD a constaté, que son véhicule était couvert de tags….Par la suite, il a été également observé d’autres inscriptions sur la commune, dont certaines injurieuses et une visible de tous sur une route départementale, le visant explicitement.
Notre collègues a contacté la gendarmerie et rendu compte des faits à son maire.

Ce garde champêtre reconnu localement pour son travail, n’a pas semble-il eu le soutien officiel et inconditionnel de son Maire. Pour preuve personne ne s’est soucié de sa famille.

Le syndicat -Police Territoriale de l’Environnement SNE/FSU, s’est saisi de cette affaire  et apporte son soutien inconditionnel à notre collègue et sa famille.
Nous sommes entrés en contact avec Monsieur Alain HEBRARD maire de la commune, qui nous a assuré « apporter tout le soutien possible à son garde ».
Nous observons que les tags injurieux envers notre collègue et notre profession ont été effacés hier le 15 mars (7 jours après les faits !)…

David PEGEAUD a déposé  plainte pour outrages et se constituera partie-civile (procès en correctionnel prévu en Mai). Nous nous félicitons du remarquable travail réalisé par la Gendarmerie Nationale et du soutien que ses hommes ont apporté à notre collègue.

Le syndicat -Police Territoriale de l’Environnement SNE/FSU, reste vigilant.

Nous gardons également la possibilité de nous constituer partie civile aux côtés de notre collègue.

Qu’on se le dise !!!!

Partager cet article

Repost 0