Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des Gardes champêtres au service des Gardes champêtres…

3c6dcb8e

 

Depuis plus d’un an, l'entité "Police Territoriale de l'Environnement", dédiée à la défense et la promotion des gardes champêtres a vu le jour grâce à l’appui du Syndicat National de l’Environnement, Fédération Syndicale Unitaire (SNE-FSU).

Sous l’égide de la Branche "faune sauvage" (Agent ONCFS) à laquelle nous sommes ratachés et appartenant au  Syndicat National de l'Environnement (SNE) nous bénéficions de nombreux avantages non négligeables ! Une organisation  très pragmatique qui nous permet d'être assisté et conseillé.

Le SNE-FSU nous a accueilli et aidé dans notre structuration syndicale et mis à notre disposition une expertise et une logistique syndicale. Nous bénéficions ainsi d’une véritable identité et une reconnaissance syndicale à tous niveaux. Nous pouvons ainsi intervenir auprès des instances nationales, régionales et locales, pour faire entendre les droits et revendications de nos membres et de notre corporation.

Nous sommes soutenus, accompagnés. Grâce au SNE-FSU, nous sommes et seront reçus, écoutés dans les différents Ministères et récemment à la commission de fusion de la police territoriale au Ministère de l’Intérieur !

RIEN N’EST FAIT, les débats sont ouverts, et nous y sommes associés…

Seul une action  syndicale menée par des gardes champêtres peut faire entendre la vraie voix des Gardes Champêtres…. Une force syndicale, où se sont EFFECTIVEMENT des Gardes Champêtres Territoriaux qui présentent nos problèmes et revendications.

Nos missions au sein de la section :

- Expliquer les problématiques liées à notre profession bien spécifique, que l’on soit seul sur sa commune ou regroupé au sein d’une brigade de police rurale par le biais d’une EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunal), afin de bien se faire connaître par les instances étatiques.

- Faire reconnaître les Gardes Champêtres territoriaux comme les spécialistes de la police des campagnes et des polices spéciales dans les zones rurales, sans oublier nos autres missions plus urbaines.

- Engager le dialogue social afin d'aligner notre cadre statutaire, avec équité, sur celui des Agents de Police Municipale.

Cela passe par :

  • La réouverture de concours pour accéder à la profession.
  • Un remaniement de la formation initiale  d’Application, ajustée à la particularité du monde rural, et revue dans son ensemble : qualité, durée, stages…
  • Mise en place de Formations Continues Obligatoires.
  • Ouverture de postes en catégorie A et B de la filière au même titre que les PMs.
  • Un salaire équivalent pour tous les agents de la filière sécurité de la FPT avec tous les avantages et acquis qui y sont liés.

 Nous travaillons également pour que les Gardes Champêtres ne soient pas laissés pour compte dans les "changements qui s'annoncent" :

Depuis quelques années, une fusion avec la police municipale est envisagée par le biais d’une éventuelle filière (des) police(s) territoriale(s). Néanmoins il y a bien une police urbaine et une police rurale, dualisme voulu à juste titre par le législateur dans le partage des compétences.

Depuis que notre délégation est allée au Ministère de l’Intérieur, Monsieur le Préfet Jean-Louis BLANCHOU, délégué Interministériel, et le groupe de contact ont DÉCOUVERT et bien pris conscience de l’ensemble et de l’importance de nos fonctions ! Qu’il n’y a pas que les polices municipales et que les gardes champêtres ont le pouvoir de parler, se présenter ! Et non pas seulement servir dans des chiffres erronés les dévalorisant…

Le dialogue est désormais ouvert….Tout va se décider dans un proche avenir et nous sommes associés aux débats…

En effet, il faut que notre avenir soit étudié de manière équitable, avec des représentants de notre cadre d’emploi pour nous défendre.

Aussi « si la fusion annoncée devenait réalité » par le biais « d’une police territoriale », deux branches pourraient être envisagées depuis cet entretien car nous avons été entendus et reconnus pour l’importance de notre travail actuel et futur en zone rurale !

Et surtout pour nos missions spécifiques en environnement, sur les milieux naturels, et la protection du patrimoine que nous laisserons à nos enfants.

Le droit syndical existe. Il nous permet à tous de tracer notre avenir, d’optimiser notre carrière et cadre d’emploi, de donner à la génération future de l’emploi et cette police de proximité qui fait tant défaut dans nos zones rurales….à travers vous nous pouvons y arriver…

Gardes champêtres Territoriaux!

Unissons-nous ! Il nous faut agir, pour réussir ENSEMBLE !

Seul on peut avancer, ensemble on peut réussir !

Rejoignez nous !

Partager cet article

Repost 0