Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous vous relations dans nos articles du 15 mars et du 30 mai 2012, les « déboires » d’un de nos collègues, garde champêtre, reconnu par ses pairs et par  les unités de la gendarmerie avec qui, il collabore.

Suite à ces événements, David PEGEAUD, garde champêtre chef, en poste à Mirefleurs (63730), s’est vu infligé par son employeur un blâme pour manquement au droit de réserve et d’autres faits tout aussi alambiqués…

Nous avons eu copie de  la procédure disciplinaire, rien ne met en cause notre collègue. La sanction est illégale dans la forme ; les droits de base de l’agent n’ont pas été respectés ! Concernant le fond du dossier, rien, du vide du néant, sauf des notations excellentes… ?!?!

 

Kézako ? Une sanction déguisée ? Un règlement de compte ? De l’intimidation ?

 

La section syndicale s’est saisie du dossier et avec l’aide des conseillers du SNE (Syndicat national de l’environnement), nous avons pu aider et conseiller notre collègue.

Celui-ci a pris sa décision et  a déposé un recours auprès du tribunal administratif de Clermont Ferrand…
Nous notons ici que le centre de Gestion de la fonction publique territoriale (63) n’a pas voulu trancher dans ce dossier ...

Dés que le tribunal administratif s’est saisi de l’affaire, les choses se sont accélérées…

 

La sanction a été retirée par monsieur le Maire de la commune de Mirefleurs le 27 août 2012.

 

Si les agents ont des devoirs, ils ont aussi des droits…

 

Partager cet article

Repost 0