Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le président du CNFPT, François Deluga, sera reçu le 31 mai 2012 au matin par la ministre en charge de la Fonction publique. Il lui exposera « sept mesures prioritaires » sur la formation des agents et l’emploi territorial en général.

Appelant de ses vœux une « collaboration plus étroite du CNFPT et des services de l’Etat pour favoriser l’appréhension des évolutions législatives et réglementaires par le secteur public local », le président de l’établissement public, François Deluga, a sollicité une entrevue avec Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l’Etat, de la décentralisation et de la fonction publique. 
Rendez-vous a été pris ce jeudi 31 mai à 9 h.

Au cours de cet entretien, François Deluga présentera à la nouvelle responsable des questions concernant la fonction publique – qu’il connaît bien pour avoir fait partie de son « pool » lors de la campagne présidentielle – les « sept mesures prioritaires » qui devront, selon lui, être mises en musique par le ministère.

Parmi celles-ci, sans surprise, le rétablissement du 1 % formation dès le 1er janvier 2013, soit un an plus tôt que ce que prévoit actuellement la législation.

D’autres mesures réclamées depuis longtemps par les représentants syndicaux des fonctionnaires territoriaux ou par les employeurs sont aussi portées par François Deluga. 
Parmi elles, la prolongation de la validité de l’examen professionnel de rédacteur.

Les sept propositions

  1. Allonger les formations d’intégration des agents de catégories A et B
  2. Prolonger la validité de l’examen professionnel de rédacteur territorial
  3. Contribuer aux actions en direction de la jeunesse, par le biais de l’apprentissage, et d’actions ciblées au profit de publics prioritaires en collaboration avec les régions
  4. Accompagner les mesures concernant l’emploi dans le secteur public
  5. Inscrire un volet « fonction publique territoriale » dans l’acte III de la décentralisation
  6. Renouveler la gouvernance de l’Ecole normale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (ENSOSP)
  7. Rétablir la cotisation formation à 1 % dès le 1erjanvier 2013

Partager cet article

Repost 0